Évolution et changements climatiques

March 9, 2016

 

 

 

J'avais envie d'écrire sur le sujet depuis longtemps car j'entends souvent plein de choses qui sorte de l'ordinaire. Le plus souvent le problème qu'on va rencontrer avec les gens qui sont en "spiritualité" c'est qu'ils se pensent au-dessus des autres, avec une conscience plus avancée que les autres, mais c'est rarement le cas.

On est tous au même endroit au même moment même si certaines personnes ont effectivement une conscience plus étendue.

 

 

 

Dans notre paradigme actuel si la terre change c'est à cause de l'activité humaine, c'est nous les responsables et avec notre grand pouvoir on ne prend pas soin de notre mère la terre.

La terre avant elle a jamais changé, elle a toujours été comme ça, son climat aussi, y a toujours eu des lapins et des sangliers dans les forêts.

 

Mais depuis 200 ans, on est responsable de son changement, de son évolution grâce à notre libre arbitre, notre pouvoir de décision, on fait des choix et ces choix se répercutent directement sur un pauvre être sans défense, une victime de plus de l'inconscience humaine : La Terre.

En réalité notre libre arbitre est tellement limité qu'il ne nous permet pas de poser des choix conscients et donc d'agir réellement en choisissant en toute liberté ce que nous voulons poser, faire , et vivre.

Notre libre arbitre se résume à regarder ce que des parts de nous choisissent en autonomie de notre part consciente en posant soit le choix de la peur sur ce qui se passe, soit le choix de l'acceptation sur ce qui se passe. Mais jamais on ne choisi clairement ce qu'on veut car nous ne savons pas dire ce que nous voulons pour nous, personne, ça en met un coup l'ego mais c'est la réalité.

Qu'en est-t-il de la Terre?

 

La terre c'est un être conscient qui sait ce qu'elle veut, qui choisit ce qu'elle fait. Elle a pas besoin de libre arbitre, elle s'est choisit une ligne de vie et la poursuit. Sa taille de conscience pour comparer avec la fourmis humaine correspond à peu près à la taille d'un ange ou d'un archange (je rappelle que nous on ne dépasse pas la fourmis :p ...).

Pour notre univers c'est une coqueluche, une véritable star! Elle est la seule planète dans tout notre univers à être capable d'inventer la vie sous autant de forme, sur d'aussi longues périodes et avec autant de complexité et parfois même (comme c'est le cas maintenant) au même moment.

 

Il n'y a que très peu d'astres qui sont capables de faire ça car peu d'être peuvent accueillir autant de vie, ça demande un pouvoir et une conscience qui dépasse de très loin ce que la fourmis humaine peu comprendre.

Pour prendre un exemple humain : regarder le pouvoir que ça demande à une femme de mettre un enfant au monde, mettez cela à l'échelle d'une planète entière avec une multiplicité de la vie qui s'approche de l'infini et vous avez en gros pour la 3 dimensions uniquement, une représentation du pouvoir de la terre...

 

La terre, elle, ne subit rien, elle demande et elle obtient le changement qu'elle décide pour elle même, ensuite, la petite fourmis, dans sa petite fourmilière pense qu'elle a tout vu et tout entendu de ce qu'est l'univers sous prétexte qu'elle s'est baladée 20 centimètres dehors, et avec son libre arbitre de fourmis (peur/amour) quand quelque chose change, elle justifie ce changement en fonction de l'histoire qu'elle est capable de se raconter et de comprendre pour que le changement global lui apparaisse comme une cohérence dans son cheminement.

 

Mais en réalité la terre évolue, donc elle change de forme, exactement comme nous en ce moment. Si on est des dinosaures et qu'on est pas capable d'évoluer en conscience, c'est à dire modifier notre conception du réel pour recréer une toute nouvelle cohérence dans l'histoire que l'on se raconte, on se mange un bon météore dans sa face et hop on recommence tout après avec de nouveaux corps.

 

Là on est des fourmis à peu près stables, à peu près "ancrées" dans notre histoire, du coup la terre se dit moi j'évolue, au lieu de détruire le décors, ceux qui peuvent vont venir avec moi en gros qui m'aime me suive. Mais là encore halte au gogo spirituel (j'en suis un aussi rassurez vous ;) ) le gars en "évolution" n'est pas un être élu. Les notions de temporalité n'existent pas en dehors de notre fourmilière du coup on peut rejouer la même scène indéfiniment et donc revenir jouer au grand changement indéfiniment, et non! Vous n'avez pas été choisi... En tout cas pas plus que le gars au feu rouge qui se gratte le nez.

 

En somme nous n'avons que le pouvoir de croire que nous agissons sur le climat, la vérité c'est que c'est impossible à notre niveau, il n'y a que l'alpha et l'omega qui est capable de changer ça et encore!! Il ne le fait pas si ce n'est pas une demande expresse de l'être qui commande au changement (c’est à dire pas nous).

Oui mais les baleines et les nappes de pétroles?!!

 

On peut casser nos jouets mais on ne peut pas casser la salle de jeu ;) .

Quand le changement est vu par la peur = destruction.

Quand le changement est vu par l'amour = osmose.

 

Notre système de croyance est fondé sur l'appropriation de tout par l'égo de sorte qu'on en est venu à penser (mais sous la Rome antique c'était déjà vrai) que l'univers agit en fonction de ce que l'on commande, et ben pas exactement. Enfin si, c'est comme ça que ça marche, mais le soucis c'est que ce qui est conscient chez nous n'est pas à l'origine de la commande. Ce dont nous avons conscience est la partie la plus infime de nous, la plus petite et elle est incapable de savoir ce qu'elle veut réellement. Et ce sont les parties de nous qui savent qui font ces choix, c'est pour cela que tout le monde subit son quotidien : mon chien m'a mordu, mon patron m'a viré, ma femme me trompe, oh non j'ai eu un accident etc...

 

La Terre savait et sait parfaitement qui nous sommes et ce que nous pouvons faire, que ce soit avec la peur ou avec l'amour, on est pas un accident, et si on est là c'est qu'elle l'a décidé, qu'elle l'a voulu, et qu'elle le demande, et aux yeux du divin, si on doit tout détruire autour de nous pour conclure l'expérience de l'humain absolument aucune importance, la salle de jeu est là pour ça, autrement dit, qu'il en soit ainsi.

 

Je rappelle que ce que nous voyons de la terre n'est que son corps de 3 dimension, des 3 dimensions il en existent une infinité, nous ne sommes qu'une représentation de ce qu'une 3 dimension peut être, et de ce que la vie peut être ici...

 

Le fait qu'on ait besoin de prendre soin de plus en plus de notre environnement montre que notre rôle est en train d'être modifié. On a besoin de prendre conscience du vivant en nous pour pouvoir comprendre ce qui vit autour de nous, elle est là l'évolution.

 

Pareil pour le débat mangeur de viande = assassin et végé-machin = gentil bisounours qui comprend tout à la vie, mais ça c’est pour plus tard ;) .

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

November 22, 2017